complaire


complaire

complaire [ kɔ̃plɛr ] v. tr. ind. <conjug. : 54>
• 1373; lat. complacere; d'apr. plaire
1Littér. Complaire à qqn, lui être agréable en s'accommodant à ses goûts, à son humeur, à ses sentiments. ⇒ plaire, satisfaire. Il ne cherche qu'à vous complaire.
2SE COMPLAIREv. pron. Trouver son plaisir, sa satisfaction. se plaire; se délecter. Se complaire dans son erreur. Péj. se vautrer. Il se complaît à faire, à dire cela. aimer.
⊗ CONTR. Blesser, déplaire, fâcher, heurter.

complaire verbe transitif indirect (latin complacere, plaire beaucoup) Littéraire. S'accommoder au goût de quelqu'un, à ses sentiments ; se rendre agréable à quelqu'un en le flattant : Complaire à un supérieur par une attitude de flatterie.

complaire
v.
d1./d v. tr. ind. Litt. Se comporter de façon à plaire. Je le ferai pour vous complaire.
d2./d v. Pron. Se délecter, trouver du plaisir à. Se complaire dans ses erreurs.

⇒COMPLAIRE, verbe trans.
A.— Emploi trans. indir. Complaire à qqn. Se rendre favorable aux désirs de quelqu'un. Il leur fallait (...) ne pas heurter le roi et lui complaire (BARANTE, Hist. des ducs de Bourgogne, t. 1, 1821-24, p. 388) :
1. ... c'était moins pour complaire à son mari que pour son propre agrément qu'elle [Christiane] recherchait maintenant l'amitié des deux fillettes.
MAUPASSANT, Mont-Oriol, 1887, p. 88.
Emploi réfl. Se complaire à (soi-même) :
2. Je me détourne de ses Contes qu'il [La Fontaine] entreprit d'abord (1665) pour plaire à la duchesse de Bouillon, une des nièces de Mazarin, et qu'il continua de tout temps pour se complaire à lui-même...
SAINTE-BEUVE, Causeries du lundi, t. 7, 1851-62, p. 524.
B.— Emploi pronom. subjectif. Se complaire. Trouver des satisfactions dans la pratique d'une chose ou la compagnie d'une personne.
1. Se complaire à ou dans qqc. Je me suis réjoui, je me suis enorgueilli, je me suis complu dans mon opulence et ma grandeur (A. FRANCE, M. Bergeret à Paris, 1901, p. 240) :
3. C'était un garçon [Bata] gai et entreprenant de naissance, qui ne se complaisait pas aux souvenirs funèbres.
A. ARNOUX, Rêverie d'un policier amateur, 1945, p. 91.
2. Se complaire dans ou en qqn. Il se complaît en lui-même (Ac. Compl. 1842-Ac. 1932).
3. Se complaire + à ou de + inf. Il s'est complu à me contredire. Comme si elle se fût involontairement complu à sentir et à me faire sentir à moi-même que j'étais désormais la seule force de sa langueur, la seule confiance de sa faiblesse (LAMARTINE, Raphaël, 1849, p. 176) :
4. Il est des œuvres pendant lesquelles l'esprit se plaît d'être loin de soi-même, et d'autres après lesquelles il se complaît de se retrouver plus soi que jamais.
VALÉRY, Littérature, 1930, p. 119.
Rem. Comme pour plaire et déplaire, aux temps composés, le part. passé reste inv. Mais cette règle n'est pas toujours respectée par les auteurs. Au delà de l'acte individuel et de l'objet particulier où elle [l'action volontaire] s'est complue, elle aspire à revêtir un caractère d'universalité (M. BLONDEL, L'Action, 1893, p. 232).
Prononc. et Orth. :[], (je me) complais []. Ds Ac. 1694-1932. Conjug. et part. inv. cf. plaire et GREV. 1964, § 796 ainsi que Ortho-vert 1966, p. 413. Homon. complais, complaît et complet. Étymol. et Hist. 1. Ca 1120 trans. « être bienveillant envers quelqu'un, témoigner de l'amitié à quelqu'un » (Psautier d'Oxford, éd. Fr. Michel, XXXIV, 17 : cum nostre frere issi complaisee [lire complaiseie; var. plaiseie] lat. quasi fratrem nostrum sic complacebam), attest. isolée; 2. 1370-92 complaire à qqn (EUSTACHE DESCHAMPS, Balade, 283, 24 ds Œuvres, éd. Queux de St Hilaire, t. 2, p. 136); 1556 complaisant (E. PASQUIER Le Monophile, 109b ds R. Et. rab., t. 9, p. 304); 3. 1556 se complaire à qqc. (L. LABÉ, Œuvres, I, 99 ds IGLF). Empr. au lat. complacere, à l'époque class. « plaire », à l'époque chrét. « se plaire à, mettre ses complaisances en ». Fréq. abs. littér. :657. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 861, b) 793; XXe s. : a) 1 137, b) 948.

complaire [kɔ̃plɛʀ] v. tr. ind. [CONJUG. plaire.]
ÉTYM. V. 1370; lat. complacere, de com-, et placere, d'après plaire.
Littér. || Complaire à qqn, lui être agréable en s'accommodant à ses goûts, à son humeur, à ses sentiments. Plaire, satisfaire. || Il ne cherche qu'à vous complaire.
1 (…) de me complaire on ne prend nul souci.
Molière, Tartuffe, I, 1.
2 (…) je ne songe qu'à complaire à Monsieur en toutes choses.
Molière, le Malade imaginaire, I, 6.
3 Ce fut moins par vanité que dans le seul but de lui complaire.
Flaubert, Mme Bovary, III, 5.
——————
se complaire v. pron.
ÉTYM. (1556).
Cour. Trouver son plaisir, sa satisfaction. Plaire (se); délecter (se). || Se complaire parmi les gens gais.
Se complaire à, dans (qqch.) : trouver un plaisir durable à, dans (cette chose). || Se complaire dans ses illusions. || Se complaire dans son erreur.
4 Il dut lui donner mille détails de toute sorte, ces détails minutieux où se complaît la curiosité jalouse et subtile des femmes (…)
Maupassant, Fort comme la mort, p. 12.
5 Comme Rubens, ils se sont complu à peindre la chair florissante et saine (…)
Taine, Philosophie de l'art, t. I, I, I, I, p. 4
(cf. Chair, cit. 24).
6 Il a le malheur, il est vrai, de se complaire parmi la crapule (…)
Ed. et J. de Goncourt, Journal, p. 206.
7 Combien je déplore, Monsieur, d'avoir à vous gâter, aussi complètement que je vais avoir l'honneur de le faire, les illusions où vous vous complaisez !
Courteline, Boubouroche, Nouvelle, p. 37.
8 Mais s'il (Valéry) connaît la douleur, il ne s'y complaît pas comme un Pascal.
A. Maurois, Études littéraires, Paul Valéry, t. I, p. 48.
Se complaire à (et inf.) : aimer. || Il se complaît à me contredire.
Vx. || Se complaire en, dans (qqn) : trouver une grande satisfaction dans la fréquentation de (qqn).
REM. Aux temps composés, le participe passé (comme pour plaire et déplaire) reste en général invariable : elle s'est complu à…, elles se sont complu dans cette attitude.
CONTR. Blesser, déplaire, heurter, lâcher.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • complaire — COMPLAIRE. v. n. S accommoder, se conformer au sentiment, au goût, à l humeur de quelqu un pour lui plaire, acquiescer à ce qu il souhaite. Je veux bien vous complaire en cela. Ce que j en fais, n est purement que pour lui complaire. [b]f♛/b] On… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • complaire — Complaire, Adlubescere, Obsequi, Obsecundare. Complaire et accorder tout à aucun, comme font ceux qui suyvent les lopins, Supparasitari. Complaire aux parties, Clientibus morigerari. B. Complaire et de corps et d ame, Et corpore, et anima… …   Thresor de la langue françoyse

  • complaire — Complaire. v. n. S accommoder, se conformer au sentiment, au goust, à l humeur de quelqu un pour luy plaire, acquiescer à ce qu il souhaite. Je veux bien vous complaire en cela. ce que j en fais n est purement que pour vous complaire. Il est… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • complaire — (kon plê r ), je complais, il complaît ; je complaisais ; je complus ; je complairai ; que je complaise ; que je complusse ; complaisant ; complu, v. n. 1°   Acquiescer pour plaire, pour faire plaisir. Il ne cherchait qu à plaire et qu à… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • COMPLAIRE — v. n. S accommoder, se conformer au sentiment, au goût, à l humeur de quelqu un pour lui plaire, acquiescer à ce qu il souhaite. Je veux bien vous complaire en cela. Ce que j en fais n est que pour lui complaire. Il a fait cette démarche pour… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • COMPLAIRE — v. intr. S’accommoder au sentiment, au goût de quelqu’un pour lui plaire. Je veux bien vous complaire en cela. Ce que j’en fais n’est que pour lui complaire. SE COMPLAIRE, signifie Se plaire, se délecter en soi même, en ses productions, en ses… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Complaire — III гр., (être) P.p.: complu Угождать Présent de l indicatif je complais tu complais il complait nous complaisons vous complaisez ils complaisent …   Dictionnaire des verbes irréguliers français

  • complaire — vti. => Plaire …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • complaire — …   Useful english dictionary

  • se complaire — ● se complaire verbe pronominal Trouver son plaisir, sa satisfaction dans quelque chose : Il se complaît dans son ignorance. ● se complaire (difficultés) verbe pronominal Conjugaison Come plaire. Orthographe Le participe passé est invariable :… …   Encyclopédie Universelle